Le Centre nutritionnel :  avec Sœur Jeannette  et 25 salariés malgaches.

La lutte contre la malnutrition est une autre priorité du Centre. Le dépistage des bénéficiaires malnutris est effectué au dispensaire avec un contrôle à leur domicile.

Aide alimentaire à 130 familles, les plus pauvres, une fois par semaine ou une fois par mois : riz, huile, maïs, lait, haricots secs, bougies, etc. Cinq tonnes de riz sont distribuées par mois.

Un  repas est servi chaque jour à 1 200 enfants malnutris, ainsi qu'à 40 personnes âgées ou handicapées.

Le menu est le même chaque jour : riz, farine de maïs, lait, huile, sucre, sel, légumes secs quand il y en a.

 

Le dispensaire :  avec Sœur Marie-Annick (infirmière), certains examens sanguins sont faits au Centre.

Soins (presque) gratuits tous les mercredis et vendredis matin : 75 consultions par matinée (7h30 à 12h) par un médecin généraliste et Sœur Marie-Annick, surtout pour les enfants (qui doivent obligatoirement être vaccinés), les vaccinations se font en dehors du Centre.


- Ophtalmologiste :  le jeudi tous les 15 jours : 12 consultations par matinée.

- Opticien : le jeudi matin, 20 à 25 consultations par semaine et fourniture de lunettes qui ont été données au Centre par des associations dont TAN.

- Dentiste : le samedi matin, 20 consultations.

- Cardiologue : le samedi matin. Le Centre est équipé pour faire des électrocardiogrammes sur place. Le cardiologue est le médecin chef de l'hôpital militaire...

- Gynécologie : une nouvelle salle de consultation prénatale a été construite avec douche et WC en particulier pour le suivi des grossesses.

- Médicaments : donnés à l’unité pour 3 jours,  les patients reviennent si nécessaire.

- Suivi des enfants : (P.M.I.) : vaccinations, dépistage des parasites, de la tuberculose, du handicap, du rachitisme, de la malnutrition avec pesée hebdomadaire des nourrissons puis don de lait maternisé aux mamans qui n'ont pas assez de lait à cause de la malnutrition et repas au Centre pour les jeunes enfants. Éducation sanitaire pour les mères, par des moniteurs malgaches formés par les Sœurs.

- Prise en charge des hospitalisations, appareillage, soins médicaux pour les familles les plus pauvres.